Mythe primitif


La première force était la Lumière. Elle illuminait la terre et les créatures de la terre. Les créatures existaient dans sa clarté, leurs vies libres de besoin jusqu'à ce que l'Obscurité vienne pour s'indigner de sa soeur.

L'Obscurité était envieux1 de sa clarté et souhaitait obtenir ce qu'elle avait. L'Obscurité s'étendit et se tordit à côté de sa soeur et commença à couvrir la terre, gelant toutes les créatures comme si elles étaient en pierre. La Lumière ne pouvait se débarrasser elle-même de son frère, elle pouvait seulement essayer de briller mais uniquement en vain.

L'Obscurité s'étendit et s'insinua jusqu'à cerner sa soeur, prenant au piège toutes les créatures sous ses plis sombres. L'Obscurité avala sa soeur, débarrassant le monde de sa lumière vivante. Mais l'Obscurité ne pouvait la digérer et devint malade jusqu'à ce qu'elle jaillisse hors de lui.

La Lumière s'éleva de l'estomac de son frère et atteignit le ciel de façon à ce qu'il ne puisse plus la toucher. Dans l'émergence de la Lumière, les Dragons étaient nés de sorte qu'ils puissent protéger le monde tandis qu'elle brillait loin haut au-dessus de leurs têtes. Sa clarté atteignit les animaux pris aux pièges par l'Obscurité, les libérant mais en laissant d'autres gelés.

Ceux qui furent libérés parcourent encore la surface du monde, déliés de devoir rester dans l'ombre et la lumière. Ceux qui ne purent être libérés demeurèrent, liés à la terre, leurs racines enfouies profondément dans la terre sombre, leurs membres enlaçant la lumière. C'est ainsi que l'Obscurité subsiste dans les forêts et dans les grottes où sa soeur ne peut le toucher, rêvant de la reconquérir un jour.

Mais la Lumière se fatigue encore de son combat avec son frère et doit fréquemment se reposer, laissant dans le ciel de pâles images d'elle-même pour le tromper tant qu'elle est au loin.


1 Obscurité désigne ici une entité du type masculin.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Dragon Empires ?

18 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (26 évaluations | 0 critique)
4,8 / 10 - Moyen